Infodroit
Publié le 30 Juin 2017 à 17h51 - 65 clics

Pourquoi et comment refuser un héritage ?

Parfois certaines décisions sont dures à prendre, on hésite, on a peur, on a souvent des appréhensions sur les conséquences, surtout face à la perte d’un être cher. La disparition d’un être que l’on aime provoque des conséquences terribles dans la vie des personnes éplorées. Certaines personnes arrivent à remonter la pente assez facilement et poursuivre le cours de leur vie mais d’autres personnes ont besoin d’accompagnement afin de sortir de l’état de dépression dans lequel ils tombent à cause du décès.

Accompagnement pour faire face au décès

Chez pompe funèbre bayonne nous avons conscience que surmonter le décès d’un proche est une grande épreuve qui n’est pas facile à surmonter. C’est pour cela que nous nous proposons de vous accompagner dans cette douloureuse épreuve afin que les obsèques se passent au mieux. Nos conseillers sont à votre disposition pour que toutes les étapes des funérailles se passent au mieux afin d’offrir au disparu toutes les cérémonies nécessaires liées à ses croyances afin qu’il repose en paix.

Refuser un héritage

Parmi les décisions difficiles à prendre lors de la disparition d’un proche il y’a l’acceptation ou non de l’héritage laissé par le défunt. Il est important que vous sachiez que si vous acceptez un héritage, vous acceptez également toutes les créances du disparu et que vous acceptiez ou non cet héritage vous êtes dans l'obligation de vous occuper des funérailles du défunt. Si vous souhaitez refuser un héritage ni l’état ni les possibles créanciers ne peuvent vous y obliger et après le décès vous disposez d’un délai de 4 mois pour faire un état des lieux des finances du disparu. Durant ces 4 mois vous aurez le loisir de faire une enquête pour savoir exactement si le disparu avait plus de dettes que de biens. Quand un héritier souhaite refuser un héritage il rédige une déclaration de renonciation à déposer au tribunal de grande instance. De ce fait vous n’aurez plus aucun droit quant aux biens ni aucune obligation concernant les dettes du défunt.

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 25 Juil. 2017Comment se renseigner sur le droit des enfants ?30 clics
  2. 29 Juin 2017Ce qu'a changé la loi MAPTAM envers les communes69 clics
  3. 20 Mars 2017Améliorez vos compétences244 clics
  4. 8 Mai 2016Cession du droit au bail : les clauses à respecter.662 clics
  5. 28 Avril 2016Succession : comment transmettre un bien immobilier724 clics
  6. 11 Avril 2016Quels avocats à Aix en Provence et quels services ?899 clics
  7. 23 Mars 2016Une femme de loi qui a su immédiatement me séduire1336 clics
  8. 20 Mars 2016Les avocats disponibles sur internet3374 clics
  9. 18 Mars 2016Pour optimiser vos chances de gagner, adoptez ce duo d'avocat sur avignon1308 clics
  10. 16 Mars 2016Un cabinet d'avocats multi discipline1435 clics
  11. 28 Fév. 2016Voiture d'occasion : quel recours en cas de litige ?718 clics
  12. 11 Fév. 2016Le Plan d'Epargne Retraite Populaire (PERP)671 clics
  13. 11 Janv. 2016Non vous n'êtes pas obligé d'avoir un apport pour investir !791 clics
  14. 12 Déc. 2015Louer à votre ascendant sans souci !817 clics
  15. 25 Nov. 2015Brigitte Sillam vous aide à réviser vos partiels901 clics